Stock-option et succession …

Dans le cas particulier du décès du bénéficiaire détenteur de Stock-options, les héritiers disposent de 6 mois à compter du décès pour transformer les stock-options en actions.

S’ils ne le font pas, les stock-options disparaissent !

Par ailleurs fiscalement, il doit être établi une déclaration de succession dans les 6 mois du décès, qui mentionne la désignation et l’estimation de chacun des biens ayant appartenu au défunt.

De nombreuses personnes du métier considèrent , compte tenu de la brièveté du délai d’option des héritiers, que le liquidateur qui établit la masse à partager, souvent plus de 6 mois après le décès, aura sans doute échos de l’option exercée par les héritiers et de la valeur des actions achetées ou souscrites.

Il pourra par conséquent porter l’exacte plus value d’acquisition réalisée à l’actif à partager. C’est cette plus value qui sera taxée aux droits de succession.

Par conséquent, il conviendra de prendre en compte la valorisation de ces options pour la détermination du prix de revient. En cas de cession, les actions ainsi acquises seraient taxées selon le régime des plus-values.

Cependant, selon l’organisme ANSA, les options font partie du patrimoine transmis aux héritiers, mais elles ne peuvent être cédées.

A défaut de toute possibilité de cession, elles ne sauraient faire l’objet d’une évaluation et donc sans valeur taxable aux droits de succession.

Cela aurait été admis dans une note confidentielle de la Direction de la Législation Fiscale (c’est en effet une lettre confidentielle du service de la législation fiscale, reprise par l’article Droit et patrimoine N°65 NOVEMBRE 1998 et étayée par le comité juridique du 1er décembre 1993 N°264 + lettre Ansa N° 3160 du 3 juillet 2002, non confirmé à ce jour)

Certains conseillers tels les notaires recommandent toutefois de signaler pour mémoire, dans la déclaration de succession l’existence d’option pour une valeur zéro.

Dans ce cas, le prix de revient resterait celui du bénéficiaire ayant reçu les options.

Si le décès intervient après la levée des options, il y a transmission des actions aux héritiers et ces actions sont soumises aux droits de succession.

A propos L'équipe StockBlog

Je fais partie du monde secret des "stock-holders". Je travaille depuis plus de 20 ans dans la même compagnie en tant que fiscaliste. Nous avons également créé une plateforme d'assistance fiscale en 2006 ... www.joptimiz.com
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Warning: Division by zero in /homepages/42/d176824194/htdocs/app186121019/wp-includes/comment-template.php on line 1390

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.