Stockoptimisation

Amis Stockés ,  

Malgré notre réputation de dangereux capitalistes s’´étant enrichis sur le dos des autres salariés, l’´impôt frappant la plus value que nous faisons peut atteindre plus de la moitié de nos gains.

Se pose également le problème du financement de la levée car avant de percevoir le produit de nos ventes, il faut les lever.

Ceux qui perçoivent dorénavant des actions gratuites ne sont pas concernés par ce problème.

En effet, l’’action gratuite porte naturellement bien son nom puisqu’´elle rentre dans le patrimoine du bénéficiaire sans la nécessité de lever financièrement des capitaux.

Par contre et nous verrons cela après, autant il est facile d’´optimiser fiscalement les stock-options , c’est à dire de réduire considérablement l’impôt dû (mais qu’ai je dis !!!), autant les stratégies à mettre en place sur les attributions d’´actions sont plus difficiles à manier (d’´où l´insistance actuelle de nos parlementaires à favoriser les attributions d’actions gratuites que les stock-options !)  

Quoi qu’il en soit, il existe des stratégies de réduction de nos impôts :  

  • l’´utilisation des avoirs de notre PEE (plan épargne entreprise) ;

  • l’´utilisation de nos moins values générés grâce aux conseils de nos amis les banquiers (et toc) ;

  • la mise en place de stratégies t’elle la donation à nos enfants (mais là au revoir nos capitaux !), etc 

Ces stratégies se retrouvent sur Joptimiz.com, le site « maternel » de ce Blog, cliquez ici >> 

 

Mais bon entre nous, lorsque l’on est petit dans ce monde de grand, utilise t’´on ces montages dignes des plus grands stratèges juridiques et fiscaux.

Ne serait ce que le coût du notaire pour son acte, un tiers du bénéfice part au profit de ce dernier (un tiers, j’´y vais peut être un  peu fort, disons un quart !). 

Et puis, il faut effectivement avoir envie de donner par exemple (si je suis dans le cas d’une donation de Stock-options pour purger l’impôt sur les plus-values). 

 Lorsque l’´on est primo stocké (le terme est joli mais n’a rien de juridique, cela signifie stocké pour la première fois), on a envie tout d’abord d’´en profiter quitte peut être à « partager » une partie du profit avec l’´état. 

Donc qu’en pensez vous d’´en donner la moitié voir la totalité à nos enfants ou notre épouse / époux (attention, petite statistique avant d’appuyer sur le bouton rouge …1 mariage sur 2 se finalise par un divorce) ?  

Retrouvez tous nos articles concernant l’optimisation fiscale et financière dans la catégorie « Stockoptimisation » 

 

N’oubliez pas également que nous sommes à votre disposition pour toutes vos questions fiscales, cliquez ici >> 


Warning: Division by zero in /homepages/42/d176824194/htdocs/app186121019/wp-includes/comment-template.php on line 1379

Laisser un commentaire