Petites précisions fiscales …

 

Lorsqu’un dirigeant salarié bénéficie d’options de souscription ou d’achat d’actions en dehors du dispositif légal, ou se voit offrir la possibilité d’acheter ou/et de revendre dans des conditions préférentielles des titres d’une société, l’administration fiscale se réserve le droit de requalifier le gain réalisé à cette occasion et de le taxer dans la catégorie correspondant effectivement à la nature de l’opération réalisée.  

L’imposition sera donc effectuée au barème progressif de l’impôt sur le revenu :

  • dans la catégorie des traitements et salaires si la prestation rendue en contrepartie de l’offre des titres peut être rattachée à l’exécution d’un contrat de travail ou à l’exercice de fonctions dirigeantes dont la rémunération est imposable dans la catégorie des traitements et salaires ;

  • dans la catégorie des bénéfices non commerciaux lorsque l’avantage a pour contrepartie une activité déployée à titre personnel ;

  • en tant que revenu distribué si l’avantage consenti est occulte, ou résulte d’un acte de gestion anormal de la société, ou a pour effet de porter la rémunération totale du bénéficiaire à un montant exagéré.

Enfin selon l’administration, l’indemnité versée aux bénéficiaires d’options sur titres pour compenser le non-exercice de leur droit d’option est imposable au titre des traitements et salaires. C’est une décision de rescrit 14-2-2006 n° 2006/19.

Bonne journée 

Une question fiscale, cliquez ici >>

A propos Joptimiz.com

Nous avons créé ce blog sur l'épargne salariale et sa fiscalité en 2006. Nous sommes 4 fiscalistes d'entreprise. Nous avons également créé une plateforme d'assistance fiscale en ligne en 2006 ... www.joptimiz.com
Ce contenu a été publié dans Stocktax. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.