Stock-options et actions gratuites, des stratégies différentes

Pour les stock-options, lever les options lorsque le cours du titre est au plus bas, permet de diminuer la plus-value d’acquisition.

La plus-value de cession sera, à prix égal de revente, plus importante mais son taux d’imposition est plus favorable et l’imposition est subordonnée au dépassement du seuil de cessions de 25 000 €. Si ce seuil n’est pas atteint par le foyer fiscal au cours de l’année, la plus-value ne sera pas imposable. 

En matière d’action gratuite, cela ne peut s’appliquer. En effet, quelques soit le montant de cession (inférieur ou supérieur à 25.000 euros), la plus value d’acquisition sera toujours imposable. 

La deuxième différence importante en matière d’optimisation fiscale concerne les donations. En effet, comme il a été indiqué régulièrement sur notre Blog, pour les options attribuées jusqu’au 19 juin 2007, la donation des titres après les avoir levés, une fois la période d’indisponibilité de 4 ans expirée, permet de gommer la plus-value d’acquisition. 

Cela n’est également pas possible pour les actions gratuites.

En effet, toute donation sera considérée comme une cession est imposée en tant que tel. Faites donc très attention aux stratégies à mettre en place en fonction des gratifications que vous avez reçues. 

Bonne journée

A propos Joptimiz.com

Nous avons créé ce blog sur l'épargne salariale et sa fiscalité en 2006. Nous sommes 4 fiscalistes d'entreprise. Nous avons également créé une plateforme d'assistance fiscale en ligne en 2006 ... www.joptimiz.com
Ce contenu a été publié dans Stockoptimisation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.